Blog

Entretien autodidacte: nos conseils



entretien autodidacte

Passer un entretien d’embauche lorsque l’on est autodidacte peut être délicat si le candidat n’est pas préparé aux attentes du recruteur en face de lui. Etre motivé et persuasif est essentiel mais il faut également rassurer le recruteur sur les craintes liées à votre profil autodidacte. Ci-dessous le mode d’emploi d’un entretien autodidacte.

Il est possible de distinguer 2 types de candidats autodidactes qui, lors de l’entretien d’embauche, devront rassurer le recruteur sur des points différents.

Un candidat autodidacte qui n’a pas de diplôme doit être capable de démontrer qu’il a malgré tout une capacité d’apprentissage. Lorsqu’un nouveau salarié est intégré dans une entreprise il doit apprendre de nouvelles tâches, à s’adapter dans une organisation et doit connaitre les procédures propres à chaque entreprise. Un diplôme supérieur rassure l’employeur sur cette capacité d’adaptation et d’apprentissage. Lors de l’entretien d’embauche un candidat sans diplôme doit donc mettre en avant comment il a su s’intégrer lors de précédentes expériences ou même dans la vie associative et ce qu’il a pu apporter à sa précédente entreprise grâce à sa réflexion personnelle.

Un candidat autodidacte avec un diplôme autre que dans le domaine recherché aura donc moins de choses à mettre en avant sur cette partie.

 

Quels sont les points à mettre en avant durant l’entretien ?

  • Mettre en avant les résultats concrets obtenus: le but d’un entretien d’embauche est de déterminer votre capacité à atteindre les résultats demandés. Détaillez les résultats déjà obtenus dans le passé lors de votre entretien autodidacte.
  • Aborder les différentes formations suivies. Ce que recherche le recruteur dans un diplôme c’est la validation d’un savoir. Une formation non diplômante doit être évoquée et vous devez mettre en avant ce qu’elle vous a apporté.
  • L’auto-formation est un point essentiel: acquérir des compétences par vous-même est une preuve de volonté et de capacité à se dépasser. L’annonce d’emploi demande la maîtrise d’un logiciel que vous avez appris à maîtriser seul ? C’est un excellent point à mettre en avant.
  • Votre volonté: vous n’avez pas d’expérience dans le poste demandé ? Cela n’est pas forcément un frein à l’embauche si vous avez assez d’arguments justifiant que votre manque d’expérience n’est pas un frein à votre réussite au poste à pourvoir. C’est le moment de mettre en avant votre motivation, ce qui vous pousse à vouloir réussir, les raisons de votre reconversion, ce qui va vous permettre de réussir à ce poste…

 

Dernier point essentiel pour l’entretien d’embauche quand on est autodidacte : jouer sur sa différence et n’avoir aucun complexe. Comme nous aimons le répéter chez Jaipasleprofil votre différence est une force et il convient donc de la mettre en avant et non pas d’essayer de l’effacer. Si le recruteur vous a fait venir en entretien c’est justement car votre profil différent l’a intéressé : mettez donc en avant ce qui vous permet de sortir du lot des candidats avec un profil plus standard.

Si vous avez besoin de conseils supplémentaires pour votre phase de recherche (CV, entretien, lettre de motivation…) vous pouvez vous rendre sur le site de PowerMyCV.



Laisser un commentaire