Catégories (Archives) : Conseils CV

Nos conseils pour CV atypique

Yves Gautier

Vous avez un profil atypique. Par exemple, autodidacte, vous avez atteint un haut niveau de compétences, vous avez exercé différents métiers, changé de secteur, beaucoup voyagé, votre progression de carrière s’est faite de façon originale, ou bien encore vous avez connu des périodes de chômage prolongées.
Résultat : « sur le papier » votre profil ne rentre pas dans les cases du recruteur, alors que « dans la vraie vie » votre expérience colle avec les besoins du poste.

Maintenant, le problème, c’est que vous devez coucher votre expérience « sur le papier » dans un CV. Dans ce post, je vous propose de découvrir nos conseils pour CV atypique et les 5 erreurs qui guettent un profil atypique au moment de rédiger son CV :

 

Erreur n°1 : Si vous faites comme si de rien n’était en rédigeant votre CV, le recruteur ne va rien comprendre à votre profil. L’idée, c’est de pouvoir expliquer les transitions majeures, de guider la lecture du recruteur. Par exemple, vous présenterez votre CV par tranches, pour montrer des phases d’évolution.

 

Erreur n°2 : Si vous oubliez de faire des passerelles entre le poste visé et vos compétences, le recruteur ne va pas faire ces passerelles à votre place. La question à se poser est donc : comment faire ressortir de mes expériences passées des éléments qui seront utilisables dans le poste proposé ? Il faut mâcher le boulot.

 

Erreur n°3 : Si vous oubliez de mettre en avant vos résultats, le recruteur n’aura aucune motivation à vous rencontrer. A contrario, si par exemple vous avez démontré des qualités d’excellent vendeur dans le domaine de l’huile de palme en Indonésie, cela pourra éveiller la curiosité d’un directeur commercial, même s’il exerce dans le domaine de la chaussure de sécurité…

 

Erreur n°4 : Si vous vous contentez d’une seule version de votre CV, vous réduisez vos chances. L’idée, c’est d’avoir 2 ou 3 versions. Vous allez typer chacune de ces versions, par exemple avec des angles   « Vente » « Organisation » « Marketing ». Parlons clair, il ne s’agit pas de mentir, mais de donner un angle, qui va couvrir la majorité de vos expériences passées. Disons qu’il s’agit d’un travail de réécriture. Par exemple, si vous visez un poste plus en organisation,

 

Erreur n°5 : Si vous comptez sur la lettre de motivation pour expliquer votre parcours, vous risquez d’être déçu. En effet, le recruteur lit d’abord le CV. Le CV doit comporter des éléments d’explication. Votre lettre sera peut être lue, si votre CV a déjà fait une partie du travail de conviction.

 

Quel est l’objectif ? C’est d’assumer votre profil atypique, pour amener le recruteur à se dire « Et pourquoi pas ? » Maintenant, il faut suggérer au  recruteur de faire ce pas, en réalisant de votre coté la plus grosse partie du travail grâce à nos conseils pour CV atypique.

Article d’Yves Gautier, Coach Emploi, www.EntretienEmbauche.TV



Comment postuler quand on n’a pas le profil

comment postuler quand on n'a pas le profil

De nombreux candidats, à force de recevoir les réponses négatives de certains recruteurs, se posent la question de comment postuler quand on n’a pas le profil. Malheureusement ils sont trop nombreux à s’entendre dire qu’ils ne correspondent pas au profil recherché. Tous les recruteurs ne sont pas ouverts à des profils non standards ou atypiques mais lorsque c’est le cas il est essentiel de mettre toutes les chances de son côté afin de ne pas laisser passer l’opportunité.
Ci-dessous 3 atouts essentiels pour mettre en avant un CV non standard :

 

  • Soyez sûr de ce que vous voulez faire

Au vu de votre profil le recruteur aura besoin d’être rassuré sur votre projet professionnel. Si vous n’êtes pas sûr de ce que vous voulez faire ou si vous paraissez incertain durant l’entretien cela fera craindre au recruteur un manque de stabilité qui pourra vous desservir. Il sera donc essentiel d’être convaincant et d’avoir préparé tous les arguments expliquant votre projet ainsi que toutes les raisons expliquant que votre profil est différent. Un CV non standard peut être totalement justifié et compréhensible pour le recruteur du moment que vous avez des explications convaincantes et claires.

  • Mettez en avant vos motivations au sens large

Nous sommes persuadés que la motivation ne s’apprend pas et qu’il s’agit de votre plus bel atout pour sortir du lot même avec un profil atypique. Les motivations sont multiples : se reconvertir vers un métier qui vous passionne, être prêt à se former pour acquérir un savoir faire, faire profiter une entreprise de vos connaissances techniques apprises seul… Ce qui compte c’est que le recruteur sente que la personne en face de lui ait envie d’aller de l’avant et qu’elle soit prête à s’impliquer afin de réussir. Entre un commercial expérimenté passif et un commercial non diplômé et sans expérience mais chez qui on sent une énorme motivation pour réussir c’est souvent le 2e qui sera choisi même s’il ne correspondait pas aux critères établis.

  • Montrez du concret

Vous avez plus de choses à prouver que les autres en ne répondant pas à tous les critères recherchés dans l’annonce d’emploi donc il est essentiel de rassurer le recruteur sur vos capacités à être performant dans votre futur travail. Lorsque cela est possible montrez lui ce que vous avez pu créer au travers de photos de vos réalisations (travaux, créations graphiques…), de sites internet mettant en valeur votre travail… Toutes les preuves de vos compétences sont à mettre en avant.

Dans la même optique les gens qui ont pu travailler avec vous et pour lesquels vous avez travaillé sont à utiliser comme recommandation pour que votre potentiel futur employeur puisse s’assurer de votre professionnalisme.

                                                                                                                                      Postuler à une annonce d’emploi quand on n’a pas exactement le profil recherché exige que vous puissiez être capable de montrer au recruteur l’ensemble des raisons pour lesquelles vous êtes malgré tout le meilleur candidat. Cela se jouera essentiellement sur votre état d’esprit, sur votre capacité à mettre en avant vos motivations et sur votre volonté de vous impliquer au sein de votre futur poste. Les TPE et PME seront plus facilement ouvertes à votre candidature qu’un grand groupe où les process de recrutement sont généralement peu flexibles.

Gardez en tête que le recrutement est un risque pour une entreprise et qu’elle a besoin d’être rassurée sur la capacité de son futur collaborateur à bien travailler et surtout à travailler de manière impliquée dans la durée.