Catégories (Archives) : Autres conseils

Comment trouver du travail quand on est autodidacte

Pour les profils autodidactes il n’est pas toujours facile de trouver du travail. En effet la recherche d’emploi pour les candidats autodidactes se heurtent souvent au fait que les employeurs recherchent des candidats avec un profil bien établi et ne sont pas ouverts à des profils atypiques.  Afin de maximiser vos chances de trouver un travail voici nos conseils pour trouver un emploi lorsque l’on est autodidacte:

1- Montrez que vous êtes sûrs de votre projet professionnel

Pour un employeur il est essentiel d’être rassuré sur la continuité de votre projet professionnel. Si vous êtes autodidacte cela signifie que durant votre parcours vous avez pu changer de voie, que vous n’avez pas suivi un parcours classique. La crainte qu’il pourra avoir et que vous souhaitiez changer de poste peu de temps après avoir intégré l’entreprise. Durant l’entretien d’embauche il sera donc crucial de bien préciser que vous voulez vous investir à moyen voire long terme dans le projet proposé par l’entreprise.

 

2- Sachez mettre en avant toutes vos formations

Lorsque l’on est autodidacte cela signifie que l’on a pas toujours les diplômes exigés par les recruteurs. Cependant plus que des diplômes les entreprises recherchent des compétences chez les candidats. Si vous avez étudié un programme informatique seul chez vous cela n’est pas forcément un handicap dans votre recherche. En effet cela montre que vous avez su travailler seul, de manière autonome et que vous avez acquis des compétences grâce à votre volonté. Pour maximiser vos chances d’être recruté il faut lister l’ensemble des compétences acquises et des connaissances maitrisées.

De plus si vous avez suivi des formations durant vos différentes expériences professionnelles il faut les mentionner dans votre CV afin que cela renforce la confiance du recruteur quant à votre savoir faire acquis par vous même et en dehors d’un parcours classique. Au delà de vos formations le recruteur appréciera toutes les preuves de votre motivation à acquérir un savoir faire et à progresser au delà de la moyenne.

 

3- Mettez en évidence des exemples concrets

Comme vos diplômes n’attestent pas de votre savoir faire il n’y a rien de mieux que d’argumenter sur du concret et sur tout ce que vous avez pu réaliser durant votre parcours professionnel. Cela peut se faire de multiples manières:

– liens vers les sites internet sur que vous avez réalisés, sur lesquels vous avez travaillés

– photos du travail que vous avez pu réalisé : travaux si vous êtes artisans, flyers si vous êtes graphistes…

– liens vers des sites citant votre travail ou sur lesquels vous avez posté des articles professionnels

– recommandations des personnes avec qui vous avez travaillées

– résultats que vous avez obtenus: % de l’objectif atteint, progression de chiffre d’affaires…

 

Quand on est autodidacte il faut généralement montrer plus de choses qu’un candidat avec un parcours classique. Pour cela il faut mettre toutes les chances de votre côté en n’oubliant aucun des points cités ci-dessus. Vous pouvez également suivre les conseils pour CV atypique du coach emploi Yves Gautier.



Comment trouver du travail après une période d’inactivité

Les circonstances de la vie font que nous pouvons être amenés à avoir un « trou » dans notre CV qui peut être un obstacle pour les recruteurs. Que cela soit pour congé maternité, à cause de refus ou par choix il existe des solutions pour trouver un emploi malgré une période d’inactivité.

Lorsqu’un CV comporte un trou, une période sans avoir eu d’emploi les employeurs ont souvent tendance à le mettre de côté car cela peut leur faire peur. En effet après une période sans travail l’employeur pourra craindre que le candidat ait perdu le rythme de travail ou que ses connaissances ne soient plus à jour. Quelque soit la raison d’une période sans emploi il existe de nombreux moyens de les justifier et de prouver votre employabilité.

Longue absence pour congé maternité

Pour un homme ou pour une femme le choix de prendre du temps pour sa famille est tout à fait légitime. Il est important de le mentionner sur le CV afin de ne pas laisser de doute sur cette période sans activité. En effet un trou dans le CV sans justification peut être un motif de rejet de votre candidature. Le recruteur se posera par contre la question de savoir si vous êtes toujours opérationnel après plusieurs années sans travailler.

Afin de rassurer votre futur employeur :

  • Mentionnez dans votre CV votre congé maternité en rajoutant quelques informations supplémentaires du type : veille réglementaire, lecture de magazines / blogs spécialisés dans votre secteur d’activité…
  • Dans la lettre de motivation détaillez ces informations
  • Durant l’entretien c’est le moment de faire part de vos compétences, de vos expériences passées mais également de ce que votre congé maternité à pu vous apporter : plus de recul, meilleure gestion des priorités, un sens poussé de l’organisation…

 

Période d’inactivité à cause de multiples refus

Suivant votre secteur d’activité, votre lieu d’habitation ou votre niveau d’expérience il peut être difficile de retrouver un emploi rapidement. Les entreprises connaissent l’état du marché du travail et il ne faut pas se sentir embarrassé par cette situation. Par contre ne vous positionnez pas comme une victime du marché du travail mais comme quelqu’un de volontaire et qui va de l’avant.

Il est évidemment déconseillé de mentir sur votre CV ce qui pourrait être un motif de licenciement. Cette période sans emploi peut être à votre avantage si vous expliquez quels sont les bénéfices que vous en avez retirés : meilleure vision de votre projet professionnel, auto formation…

De plus c’est aussi le moyen de démontrer que vous n’êtes pas prêts à accepter n’importe quel emploi, que vous êtes exigeants avec vous même et que votre projet professionnel est tout à fait clair.

 

Année(s) sabbatique(s)

Comme un congé maternité se consacrer à un projet personnel (tour du monde, projet caritatif ou sportif…) peut entrainer une longue période d’inactivité. L’important durant l’entretien est de savoir expliquer quelles ont été les motivations de ces choix de vie. Puis le recruteur voudra savoir quels sont les enseignements que vous avez tirés de ces expériences : acquisition de compétences, gestion de projet ou de budgets…

Car il n’est pas toujours facile de repartir de l’avant ou d’avoir une vision claire de son projet professionnel se faire aider par des experts dans ce domaine. Des sociétés comme Skytea par exemple vous permettre de faire un point sur votre situation et de vous accompagner dans votre recherche d’emploi.

 

Trouver du travail après une période d’inactivité peut s’avérer plus difficile donc mettez toutes les chances de votre côté : soyez sûr de vos choix, montrez que vous êtes toujours opérationnel et surtout motivé à reprendre une activité professionnelle.

Cibler sa recherche d’emploi quand on n’a pas le profil

recherche emploi pas le profil

Quand on est en recherche d’emploi il faut savoir prioriser ses recherches afin d’augmenter ses chances dans ses candidatures. Un candidat avec un profil atypique doit avoir une approche spécifique pour ne pas perdre du temps dans des recherches inutiles. Quelle est la stratégie de recherche d’emploi quand on n’a pas le profil standard demandé?

Beaucoup d’entreprises définissent des critères assez stricts dans leurs annonces d’emploi et mettront automatiquement de côté les CV de candidats qui ne correspondent pas au profil décrit. Afin de ne pas se décourager avec des recherches inutiles il faut savoir cibler les entreprises qui peuvent être prêtes à accueillir des profils atypiques. En matière de recherche d’emploi postuler peu sur des entreprises bien ciblées est dans la plupart des cas beaucoup plus efficace que d’envoyer des candidatures à la chaîne.

Quelles sont les entreprises prêtes à embaucher des personnes avec un CV non standard ?

Généralement il s’agit des TPE (Très Petites Entreprises) et des PME (Petites et Moyennes Entreprises). Comment expliquer que ces entreprises recrutent des profils différents ? Malgré un chômage important ces entreprises sont celles qui rencontrent le plus de difficultés à recruter de nouveaux salariés. Afin de palier à cette difficulté de recrutement elles sont prêtes à former des collaborateurs non expérimentés mais motivés ou à se tourner vers des profils autodidactes. De plus beaucoup de créateurs d’entreprises ont des profils atypiques et seront intéressés par votre candidature du moment que vous êtes en mesure de leur montrer une grande détermination.

Un profil atypique peut-il se faire embaucher dans une grande entreprise ?

Les grandes entreprises reçoivent une grande quantité de CV et afin de faire une 1ère sélection elles établissent des critères bien définis comme le niveau d’étude, le type d’études ou le nombre d’années d’expérience pour le poste. Si vous ne remplissez pas ces critères il est donc inutile de perdre du temps à postuler votre CV ne passera pas la 1ère étape.

Néanmoins certains profils sont difficiles à trouver même pour les grandes entreprises et une chance pourra donc vous être accordée notamment sur les métiers décrits dans l’article sur les métiers les plus recherchés.

Quels sont les autres solutions pour augmenter ses chances d’être retenu ?

Utiliser son réseau professionnel est un moyen très efficace de trouver du travail même en n’ayant pas le profil standard demandé. Un ancien responsable, ancien collègue ou partenaire vous a côtoyé dans le monde du travail et sait quelle est votre valeur au-delà d’un simple CV. Ces personnes pourront vous proposer directement du travail ou faire connaitre votre candidature à leur propre réseau professionnel.

Enfin  une Validation des Acquis de l’Expérience permet d’enrichir son CV et de démontrer aux recruteurs que vous faites preuve d’une démarche constructive et volontariste.