Blog

4 questions inévitables en entretien d’embauche

Le jour J arrive, vous avez votre entretien d’embauche pour décrocher le job de vos rêves dans quelques heures. Êtes-vous bien préparé ? Avez-vous travaillé toutes les questions possibles et inimaginables qu’un recruteur peut vous poser ?

lecoindusalarieCes questions inévitables en entretien d’embauche.
Bien sûr les questions différent d’un recruteur à un autre et ne sont pas les mêmes selon les qualités recherchées sur tel ou tel poste et suivant le type d’entreprise. Cependant il y a sensiblement des questions communes et incontournables à tous les entretiens d’embauche. En voici 4 exemples ci-dessous.
Pouvez-vous vous présenter ?
Vous pourrez difficilement y échapper. De manière générale, c’est la première question que votre interlocuteur vous pose.  Posez-vous les bonnes questions : quelles sont mes qualités professionnelles mais aussi personnelles ? Quel est le métier que je souhaite effectuer ? Quelles sont mes qualités ? Mes défauts ? Où serai-je dans dix ans ? L’idée est donc de réunir toutes les informations nécessaires qui vous concerne mais qui concernent également le poste pour lequel vous avez postuler. En effet, il est important que vous mettiez en avant les compétences utiles à votre recruteur.
Exemple : si vous postulez pour un emploi de commerçant, inutile de lui préciser que vous êtes un(e) grande(e) timide.
Un bon entretien est donc un entretien qui se prépare en amont.
Vos qualités ? Vos défauts ?
Question très fréquemment posée en entretien et qui peut être source de stress si elle n’a pas été préparée en avance. Il n’est jamais évident de s’auto-juger et de s’administrer seul(e) des qualités ou des défauts, il faut donc être capable de prendre du recul sur soi et bien identifier les points à travailler afin d’en faire des forces. Demandez l’avis à votre famille et à vos amis, ils pourront ainsi vous aiguillier et mieux vous orienter sur cette question.
La règle majeure en la matière est celle-ci : ne jamais prononcer un défaut qui pourrait être incompatible avec l’emploi pour lequel vous passez l’entretien d’embauche. Par exemple, si vous postulez pour un emploi qui nécessite de l’autorité (exemple : manager), ne dites pas à votre recruteur que vous êtes quelqu’un qui impose difficilement ses choix et ses décisions. Cela vous discréditera sur le champ.
Quel poste avez-vous le moins apprécié ? Pourquoi ?
Cette question est souvent posée et permet à votre interlocuteur de comprendre vos attentes mais aussi vos points faibles. Pourquoi n’avez-vous pas apprécié ce poste ? Etait-il trop dur ? Hors de vos compétences ? Dans tous les cas n’oubliez pas, il ne faut jamais critiquer un ancien employeur que ce soit sur ses qualités professionnelles ou personnelles.
Une attitude désinvolte à l’égard de votre ancien employeur pourrait créer un sentiment de méfiance de la part de votre recruteur. Il pourrait légitimement se demander si, vous oseriez parler comme cela de son entreprise ou de lui, si un jour vous veniez à la quitter.
Pourquoi notre entreprise ?
Cette question est posée lors de la quasi-totalité des entretiens et mieux vaut y être préparé. « Pourquoi postulez-vous dans notre entreprise ? Pourquoi notre service ? Que connaissez-vous de notre entreprise ? Que pensez-vous pouvoir nous apporter ? ».
Un conseil, avant d’aller à votre entretien d’embauche, épluchez (si elle en a un) le site internet de la société en question. Demandez autour de vous si des gens la connaisse, ce qu’ils peuvent vous en dire etc… Toutes les informations sont bonnes à prendre afin d’être préparé au mieux pour le jour J.
La conclusion sur ces demandes incontournables.
Ces questions sont récurrentes et il est nécessaire que vos réponses s’accompagnent d’exemples afin de mieux illustrer vos dires.Un bon entretien d’embauche est un entretien préparé.

Un commentaire à cet article

  •  :  Une autre question posée en entretien (et que je trouve particulièrement débile) : pourquoi vous, plutôt qu'un autre candidat ? Voilà ce que j'ai répondu la dernière fois qu'on me l'a posée : "c'est votre job le recrutement, et je comprends que cela soit difficile.... pourquoi moi plutôt qu'un autre ? j'en ai aucune idée, je ne prétends pas être le top du top, maintenant, vous pouvez m'envoyer les CV des autres candidats, et je vous dirais pourquoi moi plutôt qu'eux" (c'était pour un poste de consultante en développement technique de nouveaux produits). C'est peut-être un peu osé, mais je la trouve tellement bête cette question..... qu'est ce qu'ils attendent ? oui c'est moi la meilleure, la plus motivée, la plus bosseuse, et en plus je suis une femme ; donc vous allez pouvoir me payer 20% de moins qu'un homme... et comme je manque de confiance en moi, je vais bosser 2 fois plus !! Désolée, mais je pense que je ne pourrais jamais répondre sérieusement à ce type de question, sans faire comprendre au recruteur que sa question est bête !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.